Parcours archéologie : Antique et capitale

escapadesenpaysnarbonnais-grand-narbonne-voie-antiqueLa grande histoire antique peu à peu révélée. Ce parcours est une invitation à percer les secrets millénaires de la Narbonnaise : des Elisyques, peuple autochtone de l’Âge du Fer, aux Romains, bâtisseurs de Narbo Martius, capitale et le second port de Méditerranée…

Vue sur le Golfe antique

Depuis les belvédères des massifs de la Clape ou des Corbières, on observe l’immense étang de Bages-Sigean. Avant de se colmater c’était un golfe tranquille, ouvert sur la mer, où les navires antiques pouvaient débarquer leurs marchandises provenant de toutes les contrées Méditerranéennes.
À découvrir en randonnée.


Vignobles antiques

Si la vigne existe depuis bien longtemps en Narbonnaise, ce sont les Romains qui ont développé cette culture en Narbonnaise. Ils en ont fait un vignoble très réputé, certains vins étaient même importés par les riches citoyens de Rome… tout comme le miel produit ici.
À découvrir en randonnée.


Amphoralis, Musée des potiers gallo-romain

Sallèles d’Aude

ImpressionAu milieu des vignes, non loin du Canal de Jonction, un extraordinaire village de potier gallo-romain a été découvert. C’est que les Romains avaient besoin d’un grand nombre d’amphores pour transporter tout le vin produit ici… et bien d’autres marchandises !

Amphoralis.com
Tél. : 04 68 46 89 48


Oppidum du Cayla

Mailhac

Avant l’arrivée des Romains en 118 av. J.-C., le territoire était celui du royaume des Elisyques, un peuple aux origines diverses (celte, ibère, ligure) et qui parlait également l’ibère… Ils habitaient dans des villages appelés oppida et commerçaient avec tous les peuples de Méditerranée. Au-dessus de Mailhac, l’oppidum du Cayla surveillait des voies de commerce importantes vers le Minervois.
À découvrir accompagné d’un guide.

Info OT du Somail,
Tél. : 04 68 41 55 70


Fouilles de La Nautique

Narbonne

PICTO_MAISONDepuis quelques années, c’est ici au bord de l’étang que se révèle la grande histoire de Narbo Martius et de son port. Les archéologues ont mis au jour un système portuaire qui s’étendait sur 60 km2, fait d’avant-port et de débarcadères, dont le principal se situait ici à la Nautique. On s’imagine le spectacle que devait offrir le ballet des galères romaines dans ce port, le plus grand après celui de Rome… À découvrir pour les Journées du Patrimoine.


escapadesenpaysnarbonnais-grand-narbonne-musee-lapidaireMusée lapidaire de Narbonne

En plein cœur de la nef de l’église Notre Dame de Lamourguier, vous voilà dans un labyrinthe de pierres sculptés de végétaux, têtes d’animaux… et d’homme. Cette collection lapidaire de l’époque romaine est la plus importante de France.

Tél. : 04 68 65 53 58


escapadesenpaysnarbonnais-grand-narbonne-pech-mahoOppidum de Pech Maho

Sigean

L’ouverture du commerce avec la Méditerranée ne date pas des Romains, les Elisyques avaient déjà tissé des liens profonds avec les Etrusques, les Grecs et les Ibères. Leur comptoir commercial, Pech Maho, a mystérieusement été détruit juste avant l’arrivée des Romains… Une histoire passionnante à découvrir au Musée des Corbières à Sigean.

Tél. : 04 68 41 59 89


escapadesenpaysnarbonnais-grand-narbonne-bornes-millairesBornes milliaires de la Clotte

Roquefort des Corbières

On sait bien que les Romains étaient un peuple bâtisseur, leur immense empire était relié par un réseau routier incroyablement efficace, balisé par des bornes tous les milles (1,5 km environ). Mais que font plusieurs bornes dans un seul et même lieu près de Roquefort des Corbières ? On apprend sur place que c’est au Moyen-Âge que les bornes ont été rassemblées sur une villa agricole… À découvrir en randonnée.


Via Domitia

Narbonne, Roquefort desCorbières

Le meilleur lieu pour observer les traces du passé romain ? La Via Domitia à l’air libre en plein cœur de Narbonne. Toutefois, il existe des lieux plus secrets où on peut voir les ornières des milliers de roues passées par là il y a des siècles…


Iles Sainte Lucie et Saint Martin

Port-La-Nouvelle, Gruissan

PICTO_MAISONLe parcours se termine entre ce qui fut autrefois des îles. Saint Martin et Sainte Lucie faisaient partie du complexe portuaire de Narbo Martius, le premier site comme Préfecture maritime, le second comme débarcadère et carrière de pierre… Aujourd’hui, tout comme il y a 2000 ans, ce paysage entre terre et mer est époustouflant. À découvrir en randonnée.

 

 

 

Show Comments